On parle de l’ADS